LES YAOURTS : BONS OU PAS POUR LA SANTÉ ?

Les yaourts ont toujours eu la réputation d’un aliment santé.

Au point qu’ils sont un peu un cliché de l’alimentation « de régime ».

Où en sont les études scientifiques sur les bienfaits réels des yaourts ?

Yaourt : le point sur ses atouts santé

C’est à peu près certain. Les yaourts bénéficient d’atouts santé non négligeables :

  • Un apport calorique faible – entre 40 et 60 calories aux 100 grammes pour du yaourt nature.
  • Une grande quantité de calcium : un seul yaourt en apporte 15% des apports journaliers recommandés.
  • Et des probiotiques, bactéries qui vont améliorer notre transit intestinal.

Il est donc certain que manger un yaourt pas trop sucré est un bon plan pour caler une petite faim en dehors des repas. Surtout pour ceux et celles dont l’alimentation n’est pas assez riche en calcium, par exemple parce qu’ils ne boivent pas de lait.

Yaourt : quelques bénéfices plus précis sont avérés par des études

Les scientifiques se sont donc penchés sur les bénéfices précis que le yaourt pouvait avoir. Et les résultats sont convaincants dans certains domaines.

Ainsi, augmenter sa consommation de yaourt résulte en une perte de poids (modeste, mais bien réelle) à long terme . Les scientifiques ont tenté d’éliminer les facteurs confondants, comme le fait de se mettre au régime, pour isoler l’influence du seul yaourt.

Consommer beaucoup de produits à base de lait fermenté, comme le yaourt, a aussi un effet protecteur contre le cancer de la vessie. Enfin, on observe chez les gens qui consomment beaucoup de yaourt une légère diminution du risque de diabète par rapport à la population générale.

Alors, devons-nous tous nous mettre au yaourt ?

Attention cependant, ces vertus ne valent pas pour tous les yaourts. En effet, on voit aujourd’hui se multiplier des desserts qui ressemblent au yaourt, ou contiennent du yaourt, mais sont en fait beaucoup plus riches que ce que l’on désigne par ce nom…

Pour que ce produit laitier ne soit pas un faux ami, lisez les étiquettes avec attention. Chercher le produit le moins calorique n’est pas forcément la solution – mieux vaut se faire plaisir en avalant quelques calories que faire de votre goûter une corvée. Mais d’un autre côté, consommer un dessert gras et sucré en se donnant bonne conscience parce que le mot yaourt est imprimé sur le pot n’est pas non plus une bonne alternative !

Savez-vous ce qu'est un vrai yaourt ?

Il faut différencier le vrai yaourt et les "spécialités laitières". Le vrai yaourt est fabriqué à base de lait fermenté avec les deux ferments bien spécifiques : le Lactobacillus bulgaricus et le Streptococcus thermophilus. Autrement dit, les laits fermentés avec d'autres types de bactéries (bifidus par exemple), ne peuvent pas s'appeler yaourts. Ils ont cependant les mêmes vertus diététiques, à savoir une richesse en probiotiques et en calcium, très peu de sucre et pas plus de 4% de lipides même s'ils sont à base de lait entier. Ce qu'il faut éviter, c'est les spécialités laitières qui, sous des airs de yaourt, voire avec le même nom, sont en fait bourrées de sucres et de graisses.

Apprenez à bien regarder les compositions pour savoir ce que vous achetez !

source : e-sante.fr
Partager: