Le traitement de l’arthrose par la perna canaliculus de Nouvelle-Zélande

L’arthrose est une maladie inflammatoire caractérisée par la diminution progressive de la mobilité articulaire. Les médicaments pouvant agir sur les douleurs provoquées par la maladie comportent des effets indésirables affectant particulièrement la qualité de vie des patients. Un remède provenant de Nouvelle-Zélande, la moule aux orles verts, permet l’éviction totale d’effets secondaires et ce totalement naturellement.

L’arthrose, cette maladie inflammatoire, qui touche les articulations se caractérise par l’apparition de douleurs durant la journée et par une diminution progressive de la mobilité articulaire. Elle touche plus fréquemment les articulations des genoux, hanches et doigts. Les premiers symptômes apparaissent en général vers 40-50 ans, mais parfois plus tôt.

Dans cette maladie chronique, l’apparition de la douleur est précédée par un phénomène inflammatoire assez long, qui entraîne la destruction du cartilage des articulations. Le cartilage disparaissant progressivement, l’espace articulaire va se réduire, et l’articulation ne peut effectuer correctement son rôle d’amortisseur des chocs provoqué par le mouvement.

Par la suite, la disparition du cartilage articulaire s’accompagne d’une prolifération osseuse et d’une diminution de la mobilité articulaire.

Le traitement de l’arthrose par la perna canaliculus

Des études récentes ont mis en évidence que chez les Maoris de Nouvelle Zélande l’incidence des pathologies inflammatoires de type arthrosique étaient extrêmement faibles et ont fait le lien avec la consommation importante de moules vertes locales.

Des chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology University, sous la direction du professeur Robert Borland, ont réussi à identifier les ingrédients actifs de Perna canaliculus. La moule aux orles verts de Nouvelle-Zélande, et ils ont découvert que la fraction lipidique – principalement les acides gras omégas 3 – est à l’origine des propriétés anti-inflammatoires.

La Perna caniculus est récoltée en Nouvelle Zélande dans la région de Marlborough Sounds, région qui convient parfaitement à la croissance des moules, de par l’apport nutritif des eaux de l’Océan Pacifique.

Ces moules sont récoltées et contrôlées par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche de Nouvelle Zélande (« MAF »), ce qui permet d’assurer les plus hauts standards de qualité. Le Marlborough Sounds est régulièrement contrôlé pour s’assurer de la qualité de l’eau vierge de toute pollution.

Cette moule contient un groupe unique et exceptionnel d’acides gras non-polaires oméga-3. Ce complexe d’acides gras oméga-3 est caractéristique de ces espèces et n’est rencontré dans aucune autre variété de mollusques et crustacés.
La présence de ce cocktail particulier d’acides gras anti-inflammatoires dans l’extrait lipidique, par rapport aux anti-inflammatoires médicamenteux classiques (AINS et corticostéroïdes) et une absence d’effets secondaires assure une meilleure tolérance du traitement à long terme. Plusieurs études ont montré qu’ils possèdent un effet plus tardif mais plus prolongé que les anti-inflammatoires classiques. Ces propriétés leurs donnent un intérêt particulier pour le traitement de l’arthrose qui est une arthropathie inflammatoire chronique qui nécessite de longs traitements.

Références:

Journal of Gastroenteroly,  2005; 40:361–365

source : http://www.perniso.com/traitement-arthrose-omega3/

Partager: