Actualités de Air-Journal

S'abonner à flux Actualités de Air-Journal
Un média sur le transport aérien
Mis à jour : il y a 1 heure 2 min

Grève des pilotes du 27 septembre annulée : British Airways restaure des centaines de vols

il y a 2 heures 17 min

La British Airline Pilots Association (BALPA) a annulé la prochaine grève prévue pour le 27 septembre dans le différend opposant British Airways à ses pilotes.

Bien que British Airways ait cessé de vendre des billets depuis le 27 septembre et ait commencé à annuler des réservations, elle fusionnera certains services et assurera plus de 400 vols dans la journée. La compagnie aérienne a envoyé un courrier électronique aux passagers le 12 septembre pour confirmer les annulations, juste avant un préavis de 14 jours au cours duquel elle aurait été tenue au paiement d’indemnités supplémentaires en vertu de la réglementation de l’UE. Une porte-parole de BA a déclaré: «Nous offrons à tous les clients dont les vols ont été annulés en raison de l’action industrielle prévue la semaine prochaine la possibilité de réserver à nouveau un vol British Airways, avec un programme de services pour nos destinations quotidiennes les 26, 27 et 28 septembre. » Les pilotes sont partis en grève pendant deux jours ce mois-ci, ce qui a coûté à la compagnie aérienne environ 40 millions de livres sterling par jour après l’annulation de tous les vols, à l’exception de cinq.

BALPA a déclaré que les avtions des 9 et 10 septembre avaient démontré la colère et la détermination des pilotes. Il était temps de réfléchir avant que le différend ne dégénère et que la marque subisse un préjudice irréparable. BALPA espère que British Airways va maintenant modifier son approche et négocier sérieusement en vue de mettre un terme à ce conflit. «Quelqu’un doit prendre l’initiative pour régler ce différend et, sans aucun signe de cela de la part de British Airways, les pilotes ont décidé de suivre la voie de la responsabilité, a précisé Brian Strutton, secrétaire général de BALPA. Dans une tentative réelle de mettre en place un temps mort pour que le bon sens l’emporte, nous avons levé la menace de la grève du 27 septembre. » «Les passagers de British Airways s’attendent à juste titre à ce que la compagnie aérienne et ses pilotes résolvent leurs problèmes sans interruption et le moment est venu de faire preuve de sang froid et de pragmatisme. J’espère que British Airways et son propriétaire IAG assumeront autant leurs responsabilités que les pilotes. »

Le syndicat a déclaré que si British Airways refuse de nouvelles négociations sérieuses, BALPA se réserve le droit d’annoncer de nouvelles dates de grève.

@British Airways

Lufthansa prépare son équipage à l’Oktoberfest

il y a 3 heures 18 min

L’équipage de Lufthansa « Trachten » se prépare pour le décollage à l’occasion de l’Oktoberfest de Munich. Cette année, le plus grand équipage au monde en costume folklorique décollera pour la première fois de son avion de marque, l’airbus A380 de Lufthansa.

Au total, 21 agents de bord de la Lufthansa échangeront leurs uniformes contre des vêtements traditionnels bavarois. Le premier vol Lufthansa ‘Trachten’ décollera de Munich le 23 septembre et se dirigera vers Beijing. Le vol du 3 octobre sera de Munich à Los Angeles. De plus, les équipages sur une sélection de routes européennes décolleront également en costume traditionnel.

Comme les années précédentes, les passagers de Lufthansa peuvent également faire l’expérience des vols «Trachten» sur une sélection de liaisons européennes au départ de Munich. En septembre et octobre, un équipage de la Lufthansa CityLine échangera ses uniformes contre des dirndls. Leurs destinations de vol sont Amsterdam, Lyon, Gdansk, Milan, Sofia, Bruxelles, Ancône, Belgrade, Varsovie, Cologne et Münster.

Pour le personnel de soutien aux passagers de Lufthansa au terminal 2 de Munich, il est de tradition de recevoir des passagers en costume traditionnel pendant la fête de la bière. En plus de l’uniforme de la Lufthansa, les femmes peuvent également porter des vêtements et les messieurs porter des costumes traditionnels de Trachten. Les salons de la Lufthansa à Munich sont également préparés pour l’Oktoberfest. Plus de 4 000 kilogrammes de Leberkäs seront servis dans les douze salons du terminal 2 et du bâtiment satellite, ainsi que plus de 38 000 bretzels et environ 750 kilogrammes de saucisses Weißwurst. Le menu Oktoberfest de cette année, dans les salons Lufthansa First Class décorés de façon festive, commencera par Festtagssuppe, une soupe traditionnelle, suivie du canard des agriculteurs et se terminera par un strudel aux pommes maison servi avec de la sauce vanille, des amandes grillées et des raisins secs riches de rhum. Dans les salons Senator et Business, les passagers dégusteront des plats bavarois typiques, tels que le Leberkäs ’, les boulettes de viande Fleischpflanzerl et la mousse de quarks à la prune.

Eurowings ajoutera des vols vers Malte, Belgrade et Florence au départ de Stuttgart

il y a 4 heures 18 min

Eurowings ajoute de nouvelles destinations au départ de Stuttgart à son programme estival 2020.

A partir du 1er juin 2020, la compagnie aérienne opère deux fois par semaine, les vendredis et les lundis, vers l’île méditerranéenne de Malte. Le même jour, elle lance la liaison Stuttgart-Florence en Italie, à raison de quatre vols par semaine, chaque lundi, mercredi, vendredi et dimanche. À compter du 2 juin 2020, les passagers pourront également voler vers Belgrade le mardi, le jeudi et le samedi.

Par ailleurs, Eurowings enverra des milliers d’amateurs de football à partir du 16 septembre 2019 aux apparitions de leurs équipes favorites dans toute l’Europe. Lors de la phase de groupes de la compétition européenne de football, Eurowings a spécifiquement augmenté la capacité de vols de son réseau aux amateurs de football d’Allemagne, d’Angleterre, d’Autriche, d’Italie, d’Espagne et de Hongrie. À ce jour, 18 vols supplémentaires ont déjà été programmés: les «fans pilotes» d’Eurowings ne desservent pas seulement Barcelone et Düsseldorf, mais également Cologne / Bonn, ils amènent également des fans de Londres dans la capitale bavaroise, Munich. En outre, Eurowings accroît sa capacité sur de nombreuses liaisons existantes en déployant de plus gros avions, par exemple sur des vols Düsseldorf-Milan ou Prague.

©Lufthansa Group

Moscou Sheremetyevo inaugure sa troisième piste

il y a 5 heures 18 min

La nouvelle troisième piste de l’aéroport de Moscou Sheremetyevo a accueilli son premier vol régulier le 19 septembre, faisant du Sheremetyevo le premier grand aéroport de Russie à être équipé de trois pistes d’atterrissage et de décollage.

La piste 3 est située au nord du soi-disant nouveau complexe nord de l’aéroport (comprenant les terminaux B et C1 actuellement en construction), tandis que les deux pistes du plus grand aéroport du pays sont situées entre les terminaux nord et sud ( D, E, F). La piste 3 devrait accroître la capacité de Sheremetyevo de 65 à 90 décollages et atterrissages à l’heure. Les deux premières pistes sont trop proches l’une de l’autre pour permettre des opérations simultanées. L’une d’entre elles s’est gravement détériorée et, une fois la nouvelle piste 3 entièrement introduite, elle sera fermée pour reconstruction. La nouvelle piste et le nouveau terminal B sont reliés par un pont, le premier élément de ce type d’infrastructure aéroportuaire en Russie à être utilisé pour le repositionnement des avions de ligne. Le pont peut supporter tous les types et toutes les tailles d’aéronefs, y compris l’Airbus A380, insiste Sheremetyevo.

La piste 3 est en construction depuis 2011 et devait initialement être ouverte à temps pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 organisée par la Russie. Au cours de la construction, le coût d’une nouvelle piste est passé de 35 milliards à 55,7 milliards de roubles (857 millions de dollars). L’un des principaux bénéficiaires de la nouvelle piste sera la compagnie aérienne russe Aeroflot, dont l’aéroport de base est Sheremetyevo. De plus, à l’automne de l’année dernière, le plus grand groupe de compagnies aériennes de Russie a transféré certains vols de sa filiale Rossiya Airlines de Vnoukovo à Sheremetyevo, offrant ainsi à Sheremetyevo des activités supplémentaires et renforçant encore sa position de leader dans les aéroports. Avec ses trois pistes, Sheremetyevo, déjà la passerelle la plus fréquentée du pays, prévoit d’augmenter ses capacités de service passagers à 65 millions de personnes par an d’ici 2030.

L’aéroport qui vient d’annoncer ses derniers résultats a affiché un trafic en hausse de 13 % sur les 8 premiers mois de l’année 2019 avec 34 millions de passagers. De janvier à août 2019, le trafic passagers sur les vols internationaux a augmenté de 10% (17,998 millions de passagers) et le trafic intérieur a augmenté de 16,5% (15,9, millions de passagers).

©Airbus

Emirates donne le coup d’envoi de la coupe du Monde de rugby (vidéo)

il y a 7 heures 17 min

À l’occasion du lancement de la compétition de rugby, Emirates lance une campagne de vidéos mettant en scène le célèbre arbitre Nigel Owens.

Emirates, Partenaire Mondial Officiel de la Coupe du Monde de Rugby 2019 (RWC 2019), s’est associée au célèbre arbitre international de rugby gallois Nigel Owens pour créer une campagne publicitaire visant à informer les voyageurs sur le fair-play et le foul play en vol – et inscrire cette campagne dans sa promesse de marque “Fly better”. La campagne, « Emirates’ etiquette guide to Rugby World Cup 2019 » , comprend une série de courtes vidéos humoristiques, dans lesquelles Nigel Owens, réputé pour son franc-parler avec les joueurs sur le terrain, met en scène un guide de bonne conduite sportive à avoir avec des passagers à bord d’un avion Emirates. La première de ces vidéos sera diffusée dès aujourd’hui sur plusieurs plateformes numériques et sur les réseaux sociaux de la compagnie pour coïncider avec le début du tournoi.

La Coupe du Monde de Rugby, au cours de laquelle 20 nations qualifiées s’affrontent pour la Coupe Webb Ellis, a lieu tous les quatre ans et se déroulera sur 12 sites au Japon, du vendredi 20 septembre au samedi 2 novembre 2019. La “RWC” est le 3ème plus grand événement sportif au monde après les Jeux olympiques d’été et la Coupe du monde de football. « À travers nos campagnes sur nos partenariats sportifs, nous essayons toujours de trouver de nouvelles opportunités créatives pour lier les passions de nos passagers pour le sport et les voyages. Cette fois-ci nous nous sommes concentrés sur le rôle décisif d’un arbitre dans un match de rugby, et nous l’avons appliqué d’une manière humoristique à certaines des expériences que les passagers peuvent rencontrer lors de leur voyage, tout en donnant vie à notre promesse de marque « Fly Better » par la sensibilisation aux bonnes conduites à bord », se réjouit Boutros Boutros, Emirates’ Divisional Senior Vice President, Corporate Communications, Marketing and Brand.

Emirates possède un large portefeuille de partenariats de premier plan dans le secteur du rugby. La compagnie a commencé par parrainer la Coupe du Monde de Rugby en France en 2007 en tant que sponsor du tournoi, puis est devenue partenaire mondial de la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande en 2011. Elle a été le premier partenaire mondial à signer un accord pour les Coupes du Monde de 2015 et de 2019 respectivement en Angleterre et au Japon. Emirates est également à ce titre, compagnie aérienne officielle de ces compétitions.

Avec plus de 1,8 million de personnes attendues au Japon sur une période de six semaines, dont plus d’un tiers de visiteurs internationaux, Emirates est un partenaire aérien clé pour connecter les fans de rugby vers la RWC 2019 au Japon, grâce à son vol quotidien en A380 vers Osaka, son vol quotidien en A380 vers l’aéroport Narita de Tokyo et son vol quotidien en Boeing 777 vers l’aéroport Haneda de Tokyo, permettant des connexions fluides via le hub de la compagnie à Dubaï.

Ci-dessous la première vidéo de la série « Emirates’ etiquette guide to Rugby World Cup 2019 » avec Nigel Owens

https://www.youtube.com/watch?v=cm4dvKiKNNM

Air Senegal veut relier Dakar à Washington d’ici 6 mois

il y a 8 heures 18 min

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens sénégalais, Aliou Sarr, a annoncé sa volonté de faire ouvrir par Air Senegal une route vers les Etats-Unis . Cette première route transatlantique, vers Washington, doit être lancée d’ici 6 mois.

A l’occasion d’une visite sur lîle de Gorée, le ministre a souligné l’importance de Gorée, en raison du « du nombre important de ressortissants d’origine africaine aux Etats-Unis à vendre la destination sénégalaise car la majeure partie des touristes qui viennent au Sénégal passent à Gorée ». Air Senegal, compagnie créée après la faillite de Senegal Airlines en 2016,  dispose déjà d’un A330neo mis en service le 11 mars 2019 sur le vol quotidien entre sa base à Dakar-Blaise Diagne et l’aéroport de Paris-CDG. Configuré pour accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium Economie et 237 en Economie (290 sièges au total), il doit être suivi d’un second exemplaire d’ici la fin de l’année. Celui-là a d’ailleurs pris cette semaine la direction de Châteauroux pour arborer la livrée d’Air Senegal. Le reste de sa flotte est constitué de 2 A319 et 2 ATR 72-600.

Thomas Cook : un besoin urgent de liquidités pour s’en sortir

il y a 9 heures 18 min

L’action de Thomas Cook a plongé de 21 % à la bourse de Londres atteignant son plus bas historique. L’annonce intervient alors qu’elle tente de signer un accord de sauvetage, ce qui ne l’a pas empêché d’annoncer vendredi avoir besoin d’un financement supplémentaire de 200 millions de livres pour éviter une faillite.

Mauvais temps ces dernières semaines pour les compagnies aériennes en Europe. Après Aigle Azur et XL Airways en France, c’est au tout du voyagiste Thomas Cook de battre de l’aile. Thomas Cook a été contraint de publier un communiqué après de récentes informations de presse alarmistes sur son état de santé alors même que le groupe avait trouvé un accord pour céder le contrôle de son activité de tour-opérateur et une partie de sa compagnie aérienne Thomas Cook Airlines au chinois Fosun.

De récentes discussions avec ses créditeurs et futur actionnaire évoquent une demande pour une facilité de crédit saisonnière de 200 millions de livres sterling, en plus de l’injection de 900 millions de livres sterling de nouveaux capitaux annoncée précédemment. « La recapitalisation devrait entraîner une dilution importante des intérêts des actionnaires existants, avec un risque important de non-recouvrement », ajoute Thomas Cook. Selon The Sun, Thomas Cook Cook a déposé une demande de protection contre la faillite afin d’éviter des poursuites judiciaires par des créanciers aux États-Unis.

©Thomas Cook Group

La low cost Jambojet s’envole vers le Rwanda

il y a 10 heures 18 min

Jambojet, filiale low cost de Kenya Airways, a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’Office rwandais de l’aviation civil de lancer à destination de Kigali, capitale du Rwanda, sa deuxième destination régionale après Entebbe en Ouganda.

« Nous sommes ravis d’avoir reçu cette approbation. Kigali est l’une des voies que nous avons poursuivies dans notre plan d’expansion. Une fois que tout sera en place, nous commencerons nos opérations », a déclaré Vincent Rague, le président Jambojet. En outre, la compagnie aérienne a fait l’acquisition d’un tout nouvel avion De Havilland Dash 8-Q400, portant à six unités la flotte de Jambojet, désormais d’une moyenne d’âge de 3,7 ans. C’est également le premier des quatre avions attendus cette année pour renforcer la capacité des compagnies aériennes, qui devrait s’orienter vers plus de destinations africaines. Actuellement, la compagnie aérienne dessert cinq destinations locales, à savoir Malindi, Ukunda, Mombasa, Kisumu, Eldoret et une destination régionale d’Entebbe (Ouganda) à partir de son hub de Nairobi.

Elle dessert également Bujumbura, au Burundi, pour le compte de la compagnie nationale Kenya Airways. « Le secteur de l’aviation africaine a une opportunité de se développer. De plus en plus d’acteurs se joignent à nous, mais il y a de la place pour tout le monde et nous continuerons de tirer parti de notre modèle à faible coût et de nos normes de sécurité », a ajouté M. Rague. Les données de l’Association du transport aérien international (IATA) indiquent que les transporteurs à bas coûts représentent environ le quart des vols internationaux, mais moins de 10% en Afrique, ce qui laisse présager des parts de marché qui restent à prendre sur ce continent. Jambojet a récemment obtenu la certification IATA, un système d’évaluation reconnu et accepté sur le plan international, conçu pour évaluer les systèmes de sécurité, de gestion opérationnelle et de contrôle d’une compagnie aérienne.

 

En cessation de paiement, XL Airways « a besoin de 35 millions pour repartir » selon son PDG

septembre 20, 2019 - 3:30pm

La compagnie aérienne française XL Airways, en cessation de paiement, « a besoin de 35 millions [d’euros, ndlr] pour repartir« , a déclaré ce vendredi son PDG, Laurent Magnin, au micro de la radio RTL.

« On est dans une situation concurrentielle insoutenable pour une partie du pavillon français« , a-t-il, au lendemain de la déclaration de cessation de paiement de la compagnie, de sa demande de placement en redressement judiciaire et de l’arrêt des ventes de billets.

« C’est la misère parce qu’on trahit nos clients. C’est une trahison. On est dans une situation où on ne les transportera peut-être pas si on n’est pas repris« , a martelé Laurent Magnin, et d’ajouter : « L’espoir, on l’aura jusqu’à la fermeture de l’entreprise, c’est-à-dire dans 5 jours. Cette compagnie a besoin de 35 millions [d’euros, ndlr]  pour repartir. Elle a été chamboulée dans les deux dernières années mais a été rentable pendant 15 ans. On n’a pas fait d’erreur stratégique, on a été la compagnie la moins cher« .

« On a transporté 30 millions de nos concitoyens en toute sécurité depuis 1995, on a été pendant des années la compagnie la moins cher de France (…) Et le plus terrible c’est qu’on l’a fait en gagnant de l’argent et en n’ayant pas d’actionnaire pendant 10 ans« . Selon le PDG, la faillite de sa compagnie est dû à une « concurrence internationale débridée » et une « problématique structurelle de coûts (en France, ndlr), des charges sociales qui sont hors normes par rapport au reste du monde« .

Basée à Paris-Charles de Gaulle avec une lotte de 4 long-courriers Airbus A330, XL Airways emploie 570 collaborateurs. L’année dernière, elle a transporté 730.000 passagers vers les Caraïbes, La Réunion, les États-Unis, le bassin méditerranéen et aussi la Chine.

©XL Airways

Insolite : la marine américaine confirme l’authenticité de vidéos d’OVNI

septembre 20, 2019 - 3:00pm

Près de deux ans après leur diffusion par le journal New York Times, l’US Navy a finalement confirmé que ces vidéos montrant des objets volants non identifiés (OVNI) ont bien été filmées par des pilotes militaires et qu’elles sont authentiques.

« La Navy considère le phénomène contenu-représenté dans ces vidéos comme non identifié« , a reconnu un porte-parole de l’US Navy, Joseph Gradisher, cité par le site The Black Vault. « La Navy n’a pas publié de caractérisations ou de descriptions, ni d’hypothèses ou de conclusions concernant les objets contenus dans ces vidéos« , a-t-il ajouté, expliquant que ces vidéos n’étaient pas censées être rendues publiques. Et plutôt que de parler d’OVNI (UFO en anglais), l’armée américaine préfère utiliser les termes de « phénomènes aériens non identifiés » ou « phénomènes aériens non expliqués », jugés moins polémiques.

Une vidéo a été tournée en 2004 près de San Diego (Californie), et une autre a été réalisée au large de Jacksonville (Floride) en 2015. Sur les images datant de 2004, on peut voir l’OVNI accélérer et disparaître rapidement alors qu’il est poursuivi par un avion de chasse F/A-18 Super Hornet de l’US Navy. Attention, notez bien que si l’authenticité des images est, pour la première fois, attestée officiellement, elles ne prouvent en rien que ces OVNI filmées ont une origine extraterrestre.

Le New York Times a diffusé ces vidéos en décembre 2017, puis l’organisation To The Stars Academy (qui réunit des universitaires et scientifiques sur la question ufologique; financé par Tom DeLonge, l’ancien chanteur du groupe punk Blink-182) a diffusé des images supplémentaires de l’incident de 2015. Voici deux vidéos mises en ligne sur Youtube par To The Stars Academy :

Insolite : un essaim d’abeilles collé à la vitre du cockpit empêche un avion de décoller

septembre 20, 2019 - 2:30pm

Dimanche dernier, le vol 743 d’Air India au départ de Calcutta (Kolkata) à destination d’Agartala a été retardé… par des abeilles.

Déjà, premièrement, l’Airbus A319 de la compagnie indienne a dû faire demi-tour et rentrer au parking pour un problème technique. Ensuite, pour une raison inexpliquée, un essaim d’abeilles s’était collé à la vitre gauche du cockpit, bloquant la visibilité du pilote. L’équipage a tenté de chasser les insectes avec les essuie-glaces, mais rien à faire. Il a fallu appeler un camion de pompiers, ces derniers ont réussi finalement à disperser les abeilles à coups de canon à eau.

Le vol AI743, avec 136 passagers à bord, a décollé de l’aéroport de Calcutta avec au total 2h30 de retard. Le vol s’est ensuite déroulé sans encombre jusqu’à son atterrissage à Agartala.

Air India plane aborts takeoff in Kolkata after swarm of bees descend on cockpit window pic.twitter.com/ukcTgFplZZ

— Sunder Barange (@sunder_barange) September 15, 2019

SAS dévoile une nouvelle livrée (photos)

septembre 20, 2019 - 11:00am

La compagnie SAS (Scandinavian Airlines System) vient de dévoiler une nouvelle livrée pour ses avions, avec des changements subtils au niveau des détails.

La nouvelle livrée conserve la traditionnelle dominance blanc et bleu du transporteur scandinave. Au bout des ailes, les sharklets sont toujours bleus, mais seul l’intérieur porte désormais un logo « SAS ». Les moteurs sont maintenant argentés avec un logo « Scandinavian » en gris foncé et entourés d’une bande en bleu.

L’arrière de l’avion est toujours bleu, mais la couleur s’étend sous le ventre de l’appareil. Des deux côtés de la carlingue, l’enseigne métallique « SAS » (en très grosses lettres !) remplace « Scandinavian ». Enfin, sous le ventre, « Scandinavian » est agrandi pour être plus visible du sol.

« Le nouveau design de la livrée est un symbole de notre avenir, un avenir plus durable et plus compétitif pour SAS, mais qui englobe également notre patrimoine« , résume Rickard Gustafson, président de SAS.

@SAS

@SAS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@SAS

Paris : aucun RER B entre Gare du Nord et l’aéroport Roissy-CDG ce week-end

septembre 20, 2019 - 10:30am

En raison de travaux de modernisation du réseau par la SNCF, aucun train ne circulera sur la ligne B du RER tout ce week-end, du samedi 21 et au dimanche 22 septembre 2019, entre la Gare du Nord et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Si vous comptez vous rendre en RER à l’aéroport parisien ce week-end, prévoyez un autre moyen de transport. La SNCF mettra à la disposition des voyageurs une ligne de bus de substitution au départ de la gare RER  Stade de France – Saint-Denis pour aller à Roissy-Charles de Gaulle. Vous avez aussi la possibilité de prendre d’autres transports en commun qui relie directement sans arrêt Paris intra muros à Roissy-Charles de Gaulle, comme Le Bus Direct au départ de la Tour Eiffel ou de Montparnasse, ou le Roissybus au départ d’Opéra.

Enfin, les lignes de bus 350 et 351 de la RATP desservent Roissy-Charles de Gaulle au départ respectivement de Porte de la Chapelle et Nation. Attention, ces deux lignes traversent tout le département 93, comptent plus d’une vingtaine d’arrêts et mettent plus d’une heure et demi, souvent voire plus, pour parvenir à l’aéroport.

@Facebook Paris Aeroport

BtoB : CarTrawler publie une étude sur les revenus additionnels de 76 compagnies aériennes.

septembre 20, 2019 - 9:30am

CarTrawler,  plateforme de voyage en ligne BtoB dédiée aux entreprises, a publié un annuaire portant sur les revenus ancillaires de 76 compagnies aériennes.

Réalisée par IdeaWorksCompany, spécialiste des revenus additionnels, l’étude détaille les sources ancillaires représentant un chiffre colossal de plus de 6,2 milliards d’euros pour American Airlines, 29 % des ventes de AirAsia et 15,80 euros par passager pour le groupe Lufthansa. Le total de 47,7 milliards d’euros à travers le monde représente 10,7 % de l’ensemble du chiffre d’affaires des 76 compagnies aériennes participant à l’enquête.

Ce rapport se penche sur les compagnies aériennes qui ont fait état de revenus issus d’activités telles que la vente de miles (points de fidélité) aux partenaires, la facturation des sièges présélectionnés et les commissions perçues sur les réservations d’hôtel. L’annuaire comprend également une liste des éléments à la carte vendus via les GDS Amadeus, Sabre et Travelport pour chacune des 76 compagnies aériennes. Par exemple, les options telles que la présélection des sièges, l’ajout de bagages et les offres tarifaires groupées peuvent être réservées via les agences équipées de Sabre sur Finnair ; et la présélection des sièges, l’ajout de bagages, les offres tarifaires groupées, le transport d’animaux domestiques et les services d’accompagnement de mineurs peuvent être réservés pour Avianca grâce au système Amadeus.

« La plupart des grandes compagnies aériennes en ont conscience aujourd’hui : pour dégager d’importants revenus et fournir une expérience client supérieure, rien ne vaut une stratégie d’options à la carte mûrement réfléchie », indique Aileen McCormack, directrice commerciale de CarTrawler. « Les compagnies aériennes doivent exploiter les données intelligemment afin de pouvoir innover sans cesse ; si elles n’épousent pas le concept de mobilité dans sa globalité, qui consiste à accompagner leurs clients tout au long de leur voyage, elles resteront à la traîne, car ce secteur évolue aussi vite que leurs avions volent jusqu’à destination. Les compagnies aériennes doivent comprendre qu’il existe autant de clients que de voyages. Elles doivent par conséquent leur offrir une plateforme optimale sur laquelle ils puissent choisir rapidement et efficacement leur voyage de chez eux à l’hébergement, et pas uniquement comment se rendre d’un aéroport à l’autre. Alors seulement, les compagnies aériennes optimiseront vraiment leur potentiel de revenus à la carte. »

Les compagnies aériennes font de plus en plus preuve de transparence quant à leurs politiques de revenus additionnels. Au cours de son étude, IdeaWorksCompany a pu identifier les exemples suivants d’activités génératrices de revenus additionnels :
-Air France-KLM : dans le cadre du programme Flying Blue, l’achat d’options payantes (telles que des repas haut de gamme, la présélection de siège et l’ajout de bagage) permet désormais de cumuler des miles.
-American Airlines : la restriction de bagage à main de taille moyenne associée au tarif Basic Economy n’a plus cours depuis septembre 2018. Le nombre de clients optant pour le surclassement et un tarif plus élevé s’est maintenu à 60 %, alors que la compagnie s’attendait à ce qu’il baisse à 50 % une fois les bagages à main autorisés pour le tarif Basic Economy plus bas.
-Jetstar : la compagnie a introduit la possibilité pour les voyageurs d’ajouter 3 kg à leur franchise de bagage à main moyennant des frais. La direction générale a révélé en juin 2019 à IdeaWorksCompany « qu’avec plus de 500 000 clients ayant acheté ce surclassement, l’ajout des 3 kg au bagage cabine a connu un franc succès ».
-LATAM Airlines : un total de 2 800 passagers visitent chaque jour les salons VIP de la compagnie à Bogota, Buenos Aires, Sao Paulo Guarulhos, Miami et Santiago.

L’annuaire CarTrawler 2019 sur les revenus additionnels par IdeaWorksCompany est disponible en téléchargement ici

Les 25 premières compagnies aériennes classées en fonction de leurs revenus additionnels exprimés en pourcentage de leur chiffre d’affaires :

Bordeaux : une offre hivernale en hausse vers les destinations soleil avec Air France et Club Med

septembre 20, 2019 - 9:00am

Toute l’année, Air France-KLM relie l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à ses trois hubs majeurs – Paris-Charles de Gaulle, Amsterdam-Schiphol et Paris-Orly – offrant ainsi de multiples possibilités de correspondances dans le monde entier vers des destinations proposant des hébergements Resorts Club Med.

Cet hiver, les deux partenaires, Air France et Club Med, proposent aux Bordelais une offre en hausse pour partir vers des destinations soleil.

Vers les Caraïbes
-Fort-de-France avec 1 vol quotidien et Pointe-à-Pitre avec 1 vol quotidien, via Paris-Orly. Du 16 au 28 décembre 2019, Air France proposera 3 fréquences supplémentaires par semaine entre Paris-Orly et Fort-de-France et 4 fréquences supplémentaires entre Paris-Orly et Pointe-à-Pitre.
-Saint-Martin avec 9 vols hebdomadaires (3 vols KLM via Amsterdam-Schiphol et 6 vols Air France via Paris-Charles de Gaulle).
-Cancún avec 7 vols hebdomadaires Air France via Paris-Charles de Gaulle.

Vers l’Océan indien
-La Réunion avec 2 vols Air France quotidiens via Paris-Orly (sauf le mardi avec 1 vol).
-Les Seychelles avec 3 vols Air France hebdomadaires (mardi, jeudi et samedi) via Paris-Charles de Gaulle.
-Maurice avec 2 vols quotidiens via Paris-Charles de Gaulle (dont 1 opéré en partage de codes par Air Mauritius).

Les vols vers les Seychelles sont opérés en Airbus A330 équipé de cabines entièrement rénovées. Les vols à destination de Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, La Réunion et Maurice, sont opérés en Boeing 777-300. Ces long-courriers sont progressivement réaménagés, jusqu’à l’été 2020 pour offrir plus de confort.

Les Seychelles @Alain Lebas

Volotea : une nouvelle base à Lyon – Saint-Exupéry au printemps prochain

septembre 20, 2019 - 8:30am

La compagnie espagnole Volotea, spécialisée dans les liaisons directes entre capitales régionales européennes, ouvrira au printemps prochain une base à l’aéroport de Lyon – Saint-Exupéry.

Ce sera la sixième base de Volotea en France, qui, avec l’Italie, représente l’un de ses deux principaux marchés. L’annonce de cette nouvelle base laisse présager un programme estival 2020 renforcé à Lyon, avec l’ouverture de nouvelles dessertes au départ de la plateforme lyonnaise (gérée par VINCI Airports).

Sur les 8 premiers mois de 2019, Volotea a transporté à Lyon plus de 81.000 passagers avec un taux de remplissage de 93%.  Et sur la seule période de juin à août, Volotea a transporté 54 000 passagers avec 95% de taux de remplissage, et un taux de recommandation 83.8%. Ce fort pic d’activité s’est déroulé avec succès grâce à un ensemble de mesures prises au cours du premier semestre 2019 visant à sécuriser ses opérations cet été, notamment via la coordination des opérations aériennes, des avions en réserve, l’amélioration ou la création de services passagers, son centre d’appels, ses services à bord et sur les aéroports. 

« Nous sommes fiers d’annoncer le lancement de notre nouvelle base à Lyon alors que nous souhaitons renforcer notre offre et notre présence dans cette ville. Cette année nous avons augmenté notre capacité de 177 %, ajoutant également 5 nouvelles destinations Nous sommes donc très heureux de l’excellent accueil réservé à Volotea. Nous sommes heureux de contribuer au développement économique de Lyon et à la création d’emplois locaux. C’est maintenant un grand projet qui est rendu possible grâce à l’excellente coopération avec VINCI Airports et Lyon Aéroport, nos partenaires pour accompagner le développement prévu à Lyon », déclare Pierfrancesco CARINO, Directeur des Ventes de VOLOTEA.

@Volotea

Qatar Airways : perte annuelle de 639 millions de dollars

septembre 20, 2019 - 8:00am

Qatar Airways a subi une perte nette de 639 millions de dollars pour l’année fiscale d’avril 2018 à mars 2019, et ce malgré une hausse de son chiffre d’affaires à 13,2 milliards de dollars.

Déjà, lors de l’année fiscale précédente, la compagnie qatarie avait enregistré une perte nette de 69 millions de dollars. Première et principale cause des pertes de Qatar Airways : le blocus économique et diplomatique imposé depuis 2017 par des pays arabes sunnites (Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Bahreïn et Égypte) au Qatar, accusé d’être trop proche de l’Iran chiite. 

« Même s’il est décevant de voir que Qatar Airways a enregistré une perte nette de 2,3 milliards de rials qataris (639 millions de dollars) -attribuable à la perte de voies habituelles, à la hausse des prix du pétrole et aux effets de change- les fondamentaux de notre entreprise restent extrêmement robustes« , a indiqué Qatar Airways dans un communiqué.

La compagnie qatarie a ajouté 31 nouvelles destinations à son catalogue « depuis le début du blocus illégal ». Elle souligne que sa flotte s’est élargie de 25 appareils, accueillant son 250e avion en mars 2019.

@Qatar Airways

Air France et le groupe Dubreuil renoncent à reprendre Aigle Azur

septembre 20, 2019 - 7:00am

Air France et le groupe Dubreuil, qui envisageaient de déposer une offre conjointe pour Aigle Azur, ont finalement jeté l’éponge, laissant quatre candidats sur les rangs pour reprendre la compagnie aérienne en liquidation judiciaire.

Parmi les quatre offres de reprise encore en lice figurent celle de deux anciens dirigeants d’Air France, Lionel Guérin et Philippe Micouleau, celle de Gérard Houa, actionnaire à hauteur de 19 % d’Aigle Azur via la société Lu Azur, celle de Vueling, la compagnie low-cost du groupe IAG, et une offre en nom propre, selon une source proche du dossier. Le Tribunal de commerce d’Evry, qui a  placé Aigle Azur en liquidation avec poursuite d’activités jusqu’au 27 septembre prochain, devra statuer sur ces offres lors d’une audience lundi prochain.

Air France avait envisagé de faire une offre combinée avec le groupe Dubreuil, maison mère d’Air Caraïbes et French Bee, qui a confirmé son retrait « conjointement » avec le groupe Air France.

« L’étude de récents éléments portés à notre connaissance a révélé des problématiques nouvelles liées notamment au passif social de l’entreprise. Les montants en jeu et les risques sociaux associés à la reprise des salariés ne nous permettent plus d’envisager un plan de reprise raisonnable et économiquement viable« , a précisé le groupe Dubreuil dans un communiqué.

©Aigle Azur

En cession de paiement, XL Airways arrête la vente de ses billets d’avion

septembre 19, 2019 - 9:00pm

Après Aigle Azur placée en liquidation, c’est au tour de XL Airways de connaître des difficultés financières et d’annoncer l’arrêt des ventes de billets à partir de ce 19 septembre.

Sur son site internet, la compagnie aérienne s’adresse directement aux clients : « XL Airways, en grande difficulté financière, est malheureusement dans l’obligation d’arrêter ses ventes à compter du 19 septembre 2019« .

« Les vols du week-end sont maintenus, indique la compagnie, certains vols étant susceptibles d’être annulés à partir du 23 septembre, les passagers sont invités à vérifier le statut de leurs vols, notamment les passagers effectuant un vol retour après cette date« . 

Le statut précis des vol est mis à jour en temps réel sur son site internet :https://horaire.xlairways.fr/

Un numéro vert est également à la disposition des clients munis de billets : +33.3.51.86.00.51.

Parallèlement, XL Airways a annoncé dans un communiqué qu’elle s’est déclarée en cession de paiement et a demandé son placement en redressement judiciaire.

« Depuis plus d’un an, la direction a négocié avec plusieurs repreneurs. Ces négociations n’ont pas abouti et la compagnie doit aujourd’hui se placer sous la protection du Tribunal de Commerce de Bobigny« , a expliqué la compagnie aérienne.

Disposant une flotte de 4 long-courriers Airbus A330, XL Airways opère des vols vers les Caraïbes, La Réunion, les États-Unis et le bassin méditerranéen.

©XL Airways

Qatar Airways va desservir Osaka en avril 2020

septembre 19, 2019 - 7:30pm

Qatar Airways annonce l’ouverture de la desserte d’Osaka, au Japon, depuis son hub à Doha, à partir du 6 avril 2020.

La future liaison Doha-Osaka sera opérée en Airbus A350-900 configuré en bi-classe dont 36 sièges en Classe Affaires et 247 sièges en Classe Economique. La compagnie qatarie proposera d’abord cinq vols par semaine (les lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche) puis la liaison deviendra quotidienne à partir du 23 juin 2020.

Horaires :
(QR 802) Départ de Doha à 02h10 – Arrivée à Osaka à 17h50
(QR 803) Départ de Osaka à 23h30 – Arrivée à Doha à 04h50 (J+1)

Deuxième plus grande région métropolitaine japonaise, Osaka sera le troisième aéroport desservi par Qatar Airways au Japon. La compagnie qatarie a lancé ses premiers vols depuis l’Aéroport International Hamad à Doha (HIA) vers Tokyo-Narita en 2010 puis a ouvert une deuxième ligne vers Tokyo-Haneda en 2014.

« Nous sommes sincèrement ravis d’offrir notre service d’excellence à Osaka et d’ajouter cette destination japonaise prisée à notre réseau mondial. Osaka est une région majeure, et l’ouverture d’une ligne vers cette ville cosmopolite nous permettra d’offrir un voyage fluide et agréable à tous nos passagers en correspondance sur notre vaste réseau de plus de 160 destinations dans le monde », déclare Akbar Al Baker, directeur général du groupe Qatar Airways.

@Qatar Airways

Pages